Le bronze et le régule

Le bronze est un alliage de métal composé de cuivre et d’étain qui est utilisé depuis des milliers d’années pour réaliser des ouvrages d’art de grande et de petite taille. A la fin du XIXème et au début du XXème siècle est apparu un nouvel alliage qui permettait également de créer des sculptures : le régule. Ce nouvel alliage a été beaucoup utilisé jusque dans les années 30-40 car il présentait le double avantage d’être économique et de ne pas être constitué de cuivre. Ce dernier métal était à l’époque en grande partie destiné à la réalisation des munitions de guerre.

Le régule est aujourd’hui appelé le « bronze du pauvre » pour plusieurs raisons :

  • C’est un alliage moins coûteux et qui a donc permis de fondre des sculptures en série importante. Il a facilité la démocratisation de la sculpture d’art en la rendant plus abordable que le bronze qui est édité en exemplaires assez limités.
  • Le régule est un alliage beaucoup plus fragile que le bronze, il est cassant.

D’autres éléments vous permettront de différencier ces deux alliages et par conséquent de ne pas vous tromper sur le prix d’une sculpture car les bronzes se vendent beaucoup plus cher que le régule.

Le poids

Le bronze est plus lourd que le régule, vous pourrez aisément faire la différence en soupesant deux statuettes de la même taille. Cependant méfiez vous des socles en marbre qui peuvent alourdir l’objet et lui donner plus de prestance. Par ailleurs, il peut arriver que des sculptures en régule soient lestées au plomb ou à l’étain pour entretenir la confusion avec le bronze.

La patine

Si le bronze est naturellement arboré d’une patine qui évolue au fil des ans et offre des reflets qui lui sont spécifiques, le régule n’en a pas. En revanche, le régule est souvent peint de manière à imiter le bronze, et c’est pourquoi il faut être particulièrement attentif. Pour faire la distinction, le meilleur moyen est de regarder sous cette patine.

ASTUCE : Munissez-vous d’un objet en métal qui vous permettra de gratter une partie cachée de votre sculpture. Si vous découvrez alors une teinte jaune, c’est bien du bronze. Le régule aura quant à lui une couleur plus blanche.

La finesse des détails

Le régule est un alliage qui se travaille à un bas point de fusion. Lorsqu’il sort de son moule, il a une consistance assez brute qui se travaille très difficilement. Cela rend difficile un travail de gravure ou de ciselure à froid. Le bronze quant à lui sera retravaillé une fois durci. Les défauts du moule pourront être gommés et les détails révélés. Il faudra donc être attentif à la finesse du travail de la sculpture qui pourra trahir le matériau de votre objet.

La résonance

Pour compléter votre expertise, il faudra tendre l’oreille. En donnant un petit coup sur un objet en bronze, vous entendrez un son plutôt aigu. En revanche, le régule a plutôt une résonnance mate.giacomettiNotez qu’en 2010, lors d’une vente aux enchères chez Sotheby’s à Londres, un bronze de Giacometti a obtenu le record de l’œuvre la plus chère jamais vendue aux enchères publiques (l’Homme qui marche, 104 millions de dollars). Ce record a depuis été dépassé par un tableau de Picasso en 2015. Mais lors de cette même soirée organisée par Christie’s New York, un autre Giacometti a dépassé son propre record avec la vente de l’Homme au doigt pour 141 millions de dollars.

Photo : © A. Mercier

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s